mercredi 27 février 2013

Infos santé-Burn out (épuisement professionnel)



Burn out (épuisement professionnel)

  • Qu'appelle-t-on burn out ?
L’épuisement professionnel, également appelé burn out, est un trouble psychique résultant d’un stress chronique dans le cadre du travail. L’épuisement professionnel se développe progressivement chez certaines personnes exposées à des conditions de travail frustrantes et démotivantes : face à la fatigue, au sentiment d’échec et aux difficultés de concentration, celles-ci tendent à travailler toujours davantage pour essayer de retrouver satisfaction et confiance en elles. Si les conditions de travail restent difficiles, un cercle vicieux s’installe jusqu’à l’épuisement émotionnel durable, le burn out.
  • Quels sont les signes du burn out ?
Le plus souvent, le burn out se traduit d’abord par des signes physiques, fatigue permanente, mal de dos, insomnies, migraine, maux de ventre, infections fréquentes, etc. Une souffrance psychique peut également se manifester : un vide émotionnel, de l’anxiété sous toutes ses formes, de l’irritabilité, une tendance à s’isoler, des difficultés de concentration, un sentiment d’être dépassé par les événements ou de la démotivation.
Lorsque les conditions de travail continuent à être insatisfaisantes, d’autres signes caractéristiques apparaissent progressivement : la frustration, le sentiment d’échec et le détachement excessif vis-à-vis des événements et de l’entourage. La personne épuisée devient anormalement froide et indifférente, elle s’isole émotionnellement et fait preuve d’un cynisme inhabituel.
Lorsque la situation professionnelle ne s’améliore pas, les symptômes s’aggravent. Des troubles du comportement alimentaire peuvent apparaître, voire des toxicomanies (alcool, drogues, médicaments). L’épuisement, lorsqu’il persiste, peut également déclencher une dépression avérée qui vient aggraver le burn out.
  • Quelles sont les causes de l'épuisement professionnel ?
Les personnes qui souffrent de burn out se plaignent d’être surchargées de tâches en permanence, de manquer d’autonomie, de supporter des responsabilités mal définies et d’être insuffisamment reconnues pour leur travail. L’absence de possibilités d’avancement semble favoriser le burn out.
Certaines personnes très impliquées dans leur travail, adeptes du perfectionnisme et de nature ambitieuse semblent davantage prédisposées à l’épuisement professionnel. De lourdes responsabilités familiales et des conflits personnels inconscients vécus simultanément aggravent cette prédisposition, de même que la solitude affective. Le burn out semble affecter hommes et femmes en proportions égales.
  • Peut-on prévenir le burn out ?
Lorsque les conditions de travail sont propices à l’épuisement professionnel, certaines mesures peuvent contribuer à prévenir le burn out.
Si vous vous sentez surchargé ou débordé, faites une liste des tâches à accomplir par ordre de priorité. Apprendre à déléguer est un bon moyen de prévenir le burn out.
Pour éviter la frustration et le sentiment d’échec, il est préférable de vous fixer des objectifs précis et réalistes. Il est également important de fixer des limites à votre engagement professionnel et à votre perfectionnisme.
Apprenez à reconnaître les situations et les événements qui vous stressent de façon négative, afin d’essayer de les prévenir ou de les éviter.
Efforcez-vous d’apprendre à dire « non » lorsque cela est préférable. Réfléchissez avant d’accepter une mission et de vous retrouver surchargé de travail.
En cas de stress au travail, ne gardez pas vos soucis pour vous. L’isolement contribue à l’épuisement émotionnel.
Écoutez les signaux que votre corps vous envoie. Essayez d’évacuer votre stress en pratiquant une activité physique régulière. En cas de fatigue, mieux vaut éviter les excitants tels que le café, l’alcool et si possible le tabac.
Ralentissez votre rythme de travail, apprenez à faire des pauses ! Essayez de garder votre calme face aux événements professionnels et relativisez leur importance.
Ne devenez pas esclave de la technologie. Évitez de consulter vos messages électroniques professionnels à votre domicile et séparez autant que possible votre vie professionnelle de votre vie personnelle.
  • Comment soigne-t-on l'épuisement professionnel ?
Lorsque le médecin soupçonne un épuisement professionnel, il prescrit tout d’abord un arrêt de travail de courte durée qui permet à son patient de se reposer et de prendre des mesures pour que son retour au travail s’accompagne des changements nécessaires (réorganisation, remise en perspective, définition d’objectifs plus réalistes, apprentissage de techniques de gestion du stress, etc.).
Le médecin peut également conseiller à son patient de consulter un psychothérapeute qui l’aidera à identifier les causes de l’épuisement, à imaginer les mesures à prendre pour changer la situation, à reconnaître ses limites et à prendre en compte ses vrais besoins. Les techniques de type thérapie comportementale et cognitive sont particulièrement indiquées dans le traitement du burn out.


Source : Vidal

dimanche 24 février 2013

Billets-Qui est Mahomet ?



Qui est Mahomet ?

Prophète de l'Islam, Abû l-Qâsim Muhammad ibn 'Abdallâh, connu en Occident sous le nom de Mahomet, est né à La Mecque (actuelle Arabie saoudite) vers 570, mort à Médine le 8 juin 632.
La vie de Mahomet ne nous est connue que par des sources islamiques, notamment la Vie du messager de Dieu d'Ibn Hishâm (mort vers 834), ou les Campagnes militaires du messager de Dieu d'al-Wâqidî (mort en 822), auxquels s'ajoutent les recueils de Hadîth. Ces sources fournissent des renseignements détaillés et abondants, mais dont l'authentification et l'interprétation soulèvent d'importantes difficultés.
À la naissance de Mahomet, La Mecque est, depuis plusieurs générations, sous le contrôle de la tribu de Quraysh, qui tire sa richesse du commerce caravanier. Elle est gouvernée par une assemblée des chefs de clans. Sur le plan religieux, la ville reste massivement dominée par un polythéisme aux formes assez primitives, dont le culte est centré sur la "Pierre noire" de la Ka'ba, autour de laquelle un pèlerinage annuel attire les tribus de la région. Une situation analogue prévaut dans le reste de la péninsule arabique, malgré la présence, notamment au Yemen, de noyaux juifs et chrétiens.


La première partie de la vie de Mahomet ne nous est connue que par des traditions où l'histoire est difficile à distinguer de la légende. Issu du clan hâshimite de Quraysh, il se serait trouvé orphelin de bonne heure, et aurait été recueilli par son oncle paternel Abû Tâlib, le chef du clan. Il n'en aurait pas moins subi un certain déclassement social, qui l'aurait obligé à travailler pour le compte d'autrui, comme escorteur de caravanes, jusqu'à ce que son mariage avec Khadîja bint Khuwaylid, une riche veuve dont il était devenu l'homme de confiance, lui permette de retrouver son rang parmi les notables de la tribu.
Toutefois Mahomet aurait, dès cette époque, pris l'habitude de se retirer dans les montagnes entourant La Mecque pour y méditer et se livrer à des pratiques d'ascétisme. C'est lors de l'une de ces retraites qu'il aurait reçu, probablement en 610, sa première révèlation, qui déclencha en lui une crise spirituelle d'autant plus violente qu'elle fut suivie d'une période de silence divin qui dura trois années. Au cours de celle-ci, il ne s'ouvrit de son secret qu'à quelques proches, parmi lesquels la tradition mentionne certaines des plus grandes figures de l'Islam: son épouse Khadîja, qui fut la première à le reconnaître pour prophète, son cousin 'Ali ibn Abî Tâlib, le futur auteur de La Voie de l'éloquence, qui devait plus tard épouser sa fille Fâtima, ses amis et futurs beaux-pères (après la mort de Khadîja, en 619) Abû Bakr et 'Uthmân, qui devaient diriger après lui la communauté musulmane, et quelques autres.
Ce n'est qu'après sa seconde révèlation (613 ?) que Mahomet aurait reçu l'ordre de faire publiquement état de sa mission prophétique. Sa prédication se heurta tout d'abord à l'ironie, puis à l'hostilité déclarée des Quraysh, d'autant plus dangereuse que Mahomet ne réussit pas, en dépit de ses efforts, à convertir les notables de la tribu ni même ceux de son clan. Ceux-ci ne lui apportaient par conséquent qu'un soutien purement personnel, qui ne s'étendait pas aux nouveaux convertis. Pis, après la mort d'Abû Tâlib, le chef des Hâshimites, Abû Lahab se déclara ouvertement contre lui. Pour échapper à cette situation sans issue et de plus en plus dangereuse, Mahomet profita de l'occasion que lui offraient certains habitants de Yathrib (la future Médine), à la recherche d'alliés dans la guerre de clans qui, depuis plusieurs années, divisait la ville. Il semble également que la présence sur place d'une importante communauté juive ait incité Mahomet à accepter cette proposition, dans l'espoir d'y trouver un terrain d'accueil plus favorable à sa prédication monothéiste.
C'est dans un tel contexte qu'en 622 il émigra avec soixante-dix de ses compagnons. Cet évènement, l'Hégire, marque en fait l'apparition de la première communauté musulmane religieusement et politiquement autonome, composée de deux groupes alliés, et occasionnellement rivaux, celui des Mecquois émigrés (muhâjirûn) et des "alliés" médinois (ansâr). Parallèlement, on observe une évolution importante de la prédication de Mahomet: celle-ci ne s'adresse plus aux seuls Quraysh, mais à l'ensemble des tribus d'Arabie. En outre, elle se démarque beaucoup plus nettement des religions monothéistes établies, qu'elle accuse d'avoir déformé et falsifié leur message originel.


Cette volonté d'autonomie se renforce encore après la rupture de Mahomet avec les Juifs de Médine, marquée par le changement de la direction de la prière musulmane, qui, dorénavant ne serait plus tournée vers Jérusalem mais vers la Ka'ba de La Mecque, dont la fondation est alors explicitement attribuée par Le Coran à Abraham. On note aussi dans les sourates révélées à cette époque une présence importante de thèmes à portée législative, reflétant le souci d'organisation matérielle et spirituelle de la communauté. Celle-ci, au demeurant, se trouva dès l'origine en situation de guerre ouverte avec les Quraysh de La Mecque, sur lesquels elle remporta la victoire de Badr (623).
Menant une habile politique d'alliances (marquée notamment par de nombreux mariages) avec les tribus de toute l'Arabie, Mahomet réussit à isoler ses adversaires mecquois, et, au terme d'une brève campagne militaire, à négocier un compromis avec Abû Sufyân, le chef du puissant clan des Omayyades, qui se convertit à cette occasion. Il put ainsi entrer presque sans coup férir à La Mecque en 630. Les deux dernières années de sa vie furent consacrer à consolider la jeune communauté musulmane qui, à sa mort, rassemblait la plus grande partie des tribus de la Péninsule arabique. Cette oeuvre fut poursuivie après lui par le califat d'Abû Bakr (622-624) et surtout de 'Umar (624-634), sous lequel s'amplifia le mouvement de conquête orienté vers les empires byzantin et perse.
Mahomet, qui, selon la tradition musulmane, était illetré, n'a laissé aucun écrit (Le Coran est évidemment considéré une révélation divine, dont il n'était que le porte-parole). Ses propos et ses actions, qui, pour la loi musulmane, ont une valeur normative, ont été consignés dans les collections de Hadîth.



vendredi 22 février 2013

Recettes Desserts-Sabayon au muscat



Sabayon au muscat

Préparation : 5 mn
Cuisson : 10 mn
Pour 6 personnes
150 g de sucre en poudre
8 jaunes d’œufs
20 cl de marsala ou de moscato
1 pincée de cannelle
1. Mettez les jaunes et le sucre dans un saladier, fouettez le mélange jusqu’à ce qu’il blanchisse et ajoutez le vin et la cannelle sans cesser de fouetter.
2. Posez le saladier dans un bain-marie, à feu doux, et faites cuire sans cesser de fouetter (pendant 8 à 10 minutes) jusqu’à ce que le mélange épaississe et soit mousseux et onctueux.
3. Versez aussitôt dans des verres et servez sans attendre, accompagné de macarons.
Vous pouvez aussi laisser le sabayon refroidir complètement et le mettre au frais avant de servir.


mercredi 20 février 2013

Recettes Desserts-Croustade



Croustade

Préparation : 25 mn
Cuisson : 45 mn
Pour 4 personnes 
500 g de pâte sablée ou brisée
400 g de ricotta
200 g de sucre
200 g de crème liquide
30 g de fruits confits
30 g de betteraves rouges cuites
2 œufs
2 cuillerées à soupe de sucre glace
1 orange non traitée
1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
2. Battez les œufs entiers, puis travaillez-les avec le sucre, ajoutez la ricotta, la crème, les fruits confits et les betteraves coupés en tout petits dés, puis le zeste d’orange râpé.
3. Divisez la pâte en deux parties, l’une plus grosse que l’autre, puis étalez-les de façon à confectionner deux abaisses circulaires.
4. Beurrez une tourtière, farinez-la et placez au fond l’abaisse la plus grande ; versez-y la garniture et couvrez avec l’autre abaisse. Soudez soigneusement les bords avec la pointe des doigts.
5. Faites cuire pendant environ 45 minutes dans le four. Sortez la croustade du four et, lorsqu’elle a refroidi, saupoudrez-la de sucre glace, puis servez.

Vous pouvez enrichir la garniture avec des pignons ou des noix.



Recettes Desserts-Croquants de sésame



Croquants de sésame

Préparation : 20 mn
Cuisson : 30 mn
Pour 4 personnes 
200 g de graines de sésame
100 g de sucre
100 g de miel
50 g d’amandes décortiquées
Huile
1. Faites fondre le miel à feu doux dans une casserole d’acier inoxydable, puis ajoutez le sucre ; mélangez avec une cuillère en bois et portez à ébullition ; ajoutez les graines de sésame et laissez cuire pendant environ 30 minutes à feu doux sans cesser de tourner et en ajoutant les amandes, après 15 minutes de cuisson.
2. Huilez légèrement une plaque de marbre ou la plaque du four, versez dessus un petit peu de la préparation ; si celle-ci se détache facilement, la cuisson est terminée. Dans ce cas retirez la casserole du feu et versez le contenu sur le marbre, puis, à l’aide d’un couteau trempé dans l’eau, aplatissez-le en une couche d’environ 1 cm d’épaisseur ; laissez-la légèrement durcir, puis coupez-la en petits losanges que vous laisserez complètement durcir. Servez tout de suite ou conservez dans une boîte hermétiquement fermée.

Vous pouvez remplacer les amandes par des pistaches.


vendredi 15 février 2013

Recette Portugaises-Dessert cheveux d’ange (alteria)



Dessert cheveux d’ange (alteria)

Préparation : 5 mn
Cuisson : 8 mn
Pour 6 personnes
300 g de vermicelles cheveux d’ange
1 litre de lait
200 g de sucre en poudre
50 g de beurre
4 jaunes d’œufs
1 citron non traité
1. Faites chauffer le lait dans une casserole. Ajoutez le zeste du citron et le sucre. Portez à ébullition puis versez les cheveux d’ange. Faites cuire à petits bouillon pendant 5 minutes.
2. Ajoutez les œufs battus en omelette et le beurre. Laissez chauffer à feu doux sans cesser de remuer pendant 3 minutes pour faire épaissir la crème.
3. Versez la préparation dans un saladier et laissez refroidir.


jeudi 14 février 2013

Recettes Desserts-Clafoutis aux poires



Clafoutis aux poires

Préparation : 20 mn
Cuisson : 30 mn
Pour 6 personnes
3 grosses poires
3 œufs
50 cl de lait entier tiède
50 g de beurre fondu
150 g de farine
150 g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
3 cuillerées à soupe d’alcool de poire
1. Cassez les œufs dans une jatte ou dans un mixeur et travaillez-les avec le sucre et le sucre vanillé jusqu’à l’obtention d’une masse crémeuse.
2. Ajoutez peu à peu le lait, l’alcool de poire et le beurre fondu, terminez par la farine en tournant vivement au fouet ou dans le mixeur.
3. Beurrez largement un moule à tarte en porcelaine à feu. Pelez les poires, coupez-les en quatre puis en lamelles avant de les disposer dans le fond du moule. Recouvrez de la pâte.
4. Faites cuire 30 minutes dans un four préchauffé à 210 °C (th. 6-7). Servez tiède directement dans le moule.


Billets-Les ballons étaient pipés

Les ballons étaient pipés


Dessin de Burki paru dans 24 Heures

Une enquête d'Europol a mis au jour l'existence de plusieurs centaines de matchs truqués à travers le monde. Ces trucages, répertoriés à partir de 2008, étaient liés à des paris sportifs. Un cartel criminel basé à Singapour est à la tête de ces opérations. Il a réalisé plus de 8 millions d'euros de bénéfices dans le cadre des matchs truqués, pour une mise totale de 16 millions d'euros.

Dans un premier temps, quelque 380 matchs truqués ont été identifiés, principalement en Europe, dans lesquels sont impliqués 425 arbitres, dirigeants de clubs et joueurs, notamment.

"La seule surprise de cette affaire, c'est que ça soit une surprise pour certains", commente The Independent, qui se dit peu optimiste sur une éradication de la corruption dans le secteur. Foot et corruption, c'est un peu comme cyclisme et dopage, un couple étroitement uni ?

Billets-Malbouffe, l’Europe déguste

Malbouffe, l’Europe déguste


 Dessin de Mix & Remix paru dans L’Hebdo, Lausanne.

Les failles de la traçabilité alimentaire – Du cheval au lieu de bœuf dans des surgelés : la fraude découverte par les autorités britanniques dans des produits Findus met en lumière des pratiques douteuses dans la filière et des contrôles insuffisants. Pointée du doigt, la Roumanie s’indigne.



mercredi 13 février 2013

Recettes Œufs-Omelette mozzarelle et parmesan



Omelette mozzarelle et parmesan

Préparation : 10 mn
Cuisson : 5 mn
Pour 4 personnes 
200 g de mozzarelle
3 cuillerées à soupe d’huile d’olive
6 œufs
2 cuillerées à soupe de parmesan râpé
10 g de persil ou de basilic
Sel et poivre
1. Rincez, lavez et hachez finement le persil (ou le basilic). Cassez les œufs dans une terrine, ajoutez une pincée de sel et de poivre, puis battez avec une fourchette. Incorporez le persil haché et le parmesan râpé tout en mélangeant avec la fourchette.
2. Coupez la mozzarelle en petits dés de 1 à 2 cm de côté, ajoutez-les à la préparation et mélangez. Dans une poêle antiadhésive de bonne dimension, faites chauffer l’huile. Lorsqu’elle est très chaude, versez la préparation et faites cuire l’omelette sur une face.
3. A l’aide d’un couvercle, retournez l’omelette et achevez la cuisson. Faites ensuite glisser sur un plat de service et servez chaud.
Vous pouvez remplacer le parmesan par du provolone, doux ou piquant, grossièrement râpé.


mardi 12 février 2013

Billets-Stopvivisection



La directive sur la vivisection-Une honte européenne

Le 8 Septembre 2010, le Parlement européen a adopté une nouvelle
Directive relative à la Protection des animaux utilisés à des fins
scientifiques.
ll s'agit d'une loi manifestement subordonnée aux intérêts particuliers
de l'industrie de la recherche animale. Aucune obligation n’y est faite
d’utiliser des méthodes de substitution aux tests sur animaux alors
même qu’elles existent.

Par ailleurs, elle permet:
d'expérimenter sur les primates en l'absence même de la nécessité
de trouver des traitements pour les êtres humains;
d'expérimenter sur les chiens et les chats errants;
de réutiliser systématiquement un animal ayant déjà éprouvé de la
douleur « légère » ou « modérée », y compris de la douleur intense,
de l'angoisse ou de la souffrance prolongée;
de mener des expériences sans anesthésie et/ou de ne pas
administrer d'analgésiques à un animal si les chercheurs le jugent
opportun;
d’utiliser des agents bloquants neuromusculaires avec des
analgésiques à la place d’une anesthésie générale, paralysant
l'animal mais le laissant éveillé, terrifié et pleinement conscient de
tout ce qu’il subit;
de soumettre l’animal à des chocs électriques auxquels il ne peut
échapper pour provoquer une situation d’impuissance;
de maintenir des espèces sociables, comme les chiens et les
primates, dans un isolement complet pendant des périodes
prolongées;
de pratiquer une thoracotomie, c’est-à-dire l’ouverture du thorax,
sans analgésie appropriée et de soumettre l’animal au test de la
nage forcée, ou tout autre exercice forcé, jusqu’à l’épuisement.

Des scientifiques et médecins de renommée internationale
soutiennent le remplacement des tests sur animaux par des méthodes
plus précises, utiles et scientifiquement fiables.

L'initiative citoyenne européenne "STOP VIVISECTION" s’appuie sur
l’affirmation scientifique rigoureuse qu’aucune espèce animale ne
peut être un modèle biologique pour une autre. Elle vise à obtenir le
remplacement de l’expérimentation animale, inutile et trompeuse,
par des méthodes substitutives déjà existantes ou à développer,
fiables et scientifiquement éprouvées.

Nous vous invitons à aller sur le site officiel www.stopvivisection.eu
pour:
lire les informations concernant cette initiative, ce qui vous
permettra de trouver les réponses à toutes vos questions;
et signer le formulaire de soutien en fournissant tous les
renseignements requis. Le site est sécurisé, aucun risque de vol d’identité.
Diffusez l’initiative autour de vous: via les réseaux Facebook,
Twitter ou en mettant un lien sur votre site web.

L’année 2013 peut marquer une étape importante pour mettre fin
à l’expérimentation animale: tout repose sur notre propre
engagement.

Objectif: recueillir 1.000.000 de signatures en Europe au 31/10/2013 dont 55.500 en France.


Signez pour abolir
l’expérimentation animale!

lundi 11 février 2013

Recette Portugaises-Gâteaux à la crème (pasteis de nata)



Gâteaux à la crème (pasteis de nata)

Préparation : 5 mn
Cuisson : 20 mn
Pour 6 personnes
1 pâte feuilletée
50 cl de crème fraîche
150 g de sucre en poudre
6 jaunes d’œuf
1 cuillerée à soupe de farine
1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
2. Battez les jaunes d’œuf avec le sucre.
3. Ajoutez la crème et la farine. Mélangez bien au fouet.
4. Divisez la pâte en 6 disques égaux. Foncez 6 petits moules à tarte individuels avec la pâte feuilletée. Remplissez les moules de préparation à la crème.
5. Faites cuire pendant 20 minutes.


vendredi 8 février 2013

Recette Portugaises-Gâteau pauvre (bolo pobre)



Gâteau pauvre (bolo pobre)

Préparation : 5 mn
Cuisson : 40 mn
Pour 6 personnes
300 g de farine
150 g de sucre en poudre
6 œufs
3 cuillerées à soupe de miel
3 cuillerées à soupe d’huile d’olive
1 sachet de levure chimique
1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
2. Dans un saladier, versez la farine, le sucre et la levure. Mélangez et incorporez les jaunes d’œufs. Ajoutez le miel et l’huile d’olive. Mélangez bien.
3. Montez les blancs en neige et incorporez-les à la préparation. Mélangez délicatement.
4. Versez la préparation dans un moule à manqué beurré. Enfournez pour 40 minutes.
5. Laissez tiédir avant de démouler.


mardi 5 février 2013

Recette Portugaises-Pain de Lo (päo de lo)



Pain de Lo (päo de lo)

Préparation : 5 mn
Cuisson : 45 mn
Pour 6 personnes
300 g d’amandes en poudre
300 g de sucre en poudre
100 g de farine
8 œufs
1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
2. Mélangez le sucre et les jaunes d’œuf au fouet. Ajoutez la poudre d’amandes et la farine. Mélangez bien.
3. Montez les blancs en neige et incorporez-les à la préparation. Mélangez délicatement.
4. Versez la préparation dans un moule à manqué beurré. Enfournez pendant 45 minutes.
5. Laissez refroidir avant de démouler.


lundi 4 février 2013

Recette Portugaises-Tartelettes au fromage (queijadas)


Tartelettes au fromage (queijadas)

Préparation : 5 mn
Cuisson : 15 mn
Pour 6 personnes
1 pâte brisée
400 g de fromage frais
200 g de farine
200 g de sucre en poudre
6 jaunes d’œuf
Beurre
1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
2. Avec la pâte brisée, foncez 6 moules à tarte individuels préalablement beurrés.
3. Dans un saladier, mettez le fromage frais, les jaunes d’œuf, la farine et le sucre. Mélangez bien avec un fouet.
4. Versez la préparation dans les moules et enfournez pour 15 minutes.
5. Servir tiède ou froid.



dimanche 3 février 2013

Recettes Légumes-Gratinée de potiron au roquefort



Gratinée de potiron au roquefort

Préparation : 20 mn
Cuisson : 55 mn
Pour 4 personnes
250 g de potiron
1 pomme de terre
1 oignon
6 feuilles d’oseille
1 cuillerée à soupe d’huile de tournesol
1 litre de bouillon de légumes en cube
8 tranches fines de pain
75 g de roquefort
50 g de gruyère râpé
4 cuillerées à soupe de crème fraîche liquide
Sel et poivre du moulin
1. Épluchez et émincez finement l’oignon. Faites-le blondir 5 minutes dans une sauteuse avec l’huile.
2. Épluchez le potiron, éliminez les pépins et les filaments. Pelez la pomme de terre. Coupez ces deux légumes en petits cubes et ajoutez-les à l’oignon.
3. Lavez l’oseille, coupez-la en lanières et mettez ces dernières dans la sauteuse. Mouillez avec le bouillon, salez, poivrez, couvrez et laissez cuire 40 minutes à feu doux.
4. Faites griller les tranches de pain. Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7).
5. Égouttez les légumes (en réservant le bouillon) et passez-les au mixeur. Mélangez cette purée au roquefort écrasé, répartissez le mélange sur le pain grillé. Parsemez de gruyère râpé et faites gratiner au four pendant 7 à 10 minutes.
6. Ajoutez la crème fleurette au bouillon réservé, allongez avec de l’eau de façon à obtenir 4 assiettées. Amenez à ébullition, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez bien chaud dans une soupière ou directement dans les assiettes, en même temps que les tranches de pain gratinées.

Venus comme le maïs d’Amérique du Sud, potirons et citrouilles connaissent de nos jours un engouement sans précédent, notamment avec le succès de la fête de Halloween. En fonction de la culture et de la récolte, la conservation de ce légume peut aller jusqu’à 1 an !
Conseil
Pour un effet spectaculaire, servez le bouillon dans un gros potiron évidé dont vous aurez uniquement coupé le «chapeau».


samedi 2 février 2013

Infos santé-Pilules de 3ème et 4ème génération



Pilules de 3ème et 4ème génération

La plainte d’une jeune femme lourdement handicapée après un accident vasculaire lié à une pilule contraceptive a été relayée dans les médias. Il s’agissait d’une pilule dite de troisième génération. Ces contraceptifs oraux qui contiennent du gestodène ou du désogestrel sont connus depuis longtemps pour augmenter le risque de cet accident très rare.

Suite à l’agitation médiatique et sanitaire autour du danger des pilules de troisième et quatrième génération, voici quelques informations importantes. Les risques sont très faibles :
  • 1 "chance" sur 10000 tous les ans de faire un accident (phlébite le plus souvent) chez les non-utilisatrices de pilule.
  • 2 sur 10000 pour les utilisatrices de pilule de 1 et 2ème génération.
  • 4 sur 10000 pour les utilisatrices de pilule de 3ème et 4ème génération.
  • 6 sur 10000 pour une femme pendant une grossesse.
Le tout sans certitude : la probabilité pour que ce surcroît de risque soit lié à un biais statistique (les utilisatrices de ces pilules n’auraient pas le même risque de base) n’est pas nulle.
Notez que le surcroit de risque pour une utilisatrice de pilule classique par rapport à une non utilisatrice ou une femme qui a choisi le stérilet au cuivre n’est pas supérieur à celui induit par le choix d’une pilule de 3ème génération par rapport à une 1ère ou 2ème génération. Notez aussi que la grossesse à elle seule augmente le risque considérablement [Cette comparaison avec la grossesse peut paraître fallacieuse. En effet, la grossesse n’est pas un médicament et n’est pas prescrite. Si j’ai indiqué ce chiffre, comme celui du risque d’accident en dehors de la prise de tout contraceptif, c’est pour permettre à chaque femme de bien situer l’ordre de grandeur du risque qu’elle encourt en prenant la pilule].
Ces probabilités concernent des accidents sérieux comme des phlébites, mais qui se traitent bien et guérissent le plus souvent sans séquelles. Ce dont on parle dans les médias actuellement, c’est d’accidents vasculaires cérébraux ou d’embolies pulmonaires graves. Ces deux complications sont beaucoup plus rares et je lis ou j’entends des amalgames entre le risque de phlébite et celui d’un AVC. Une femme sans facteurs de risque familiaux a autant de "chances" de faire un AVC avec séquelles que de gagner le gros lot du loto en jouant 10 €.

En pratique, cela permet de rappeler que la pilule n’est pas un médicament anodin, et que son rapport bénéfice attendu/risques doit être évalué avant prescription par le médecin et la patiente correctement informée. Ce qui est surtout important, c’est le conseil de ne pas donner en première intention les pilules de troisième génération, mais de les réserver aux femmes qui auraient un problème de tolérance avec les deuxième génération. Tout en sachant que la preuve que ces pilules donnent moins d’acné ou de maux de tête n’est pas établie.

Un contraceptif oral contient toujours une substance apparentée à la progestérone : un progestatif. Il est le plus souvent associé à une autre hormone : un estrogène.
Depuis 1960, l’industrie pharmaceutique a cherché à inventer de nouveaux progestatifs qui provoqueraient moins d’effets indésirables, et l’on décrit 4 générations de ces substances apparues successivement sur le marché depuis 50 ans.
Les 1ère et 2ème génération présentent peu de différences, ce sont :
La norethistérone
Le norgestrel
Le lévonorgestrel

La 3ème génération comporte
Le désogestrel
Le gestodène
Le norgestimate

La 4ème génération
La drospirénone. Elle est parfois fusionnée avec la 3ème génération.

La prise d’un contraceptif oral augmente le risque d’accident vasculaire, essentiellement par formation d’un caillot dans une veine (phlébite, embolie), plus rarement par obstruction d’une artère (infarctus).
En l’absence de contraception, ce risque est en moyenne de 1/10000 chaque année. La majorité des caillots ne provoquent pas de séquelles : phlébite nécessitant un traitement anticoagulant prolongé.
Malheureusement, les caillots qui touchent le cerveau ou qui se déplacent jusqu’aux vaisseaux sanguins des poumons (embolie) peuvent avoir des conséquences redoutables. Je n’ai pas trouvé la fréquence exacte de ces accidents graves qui sont encore plus rares, sans doute compris entre 1/500 000 et 1/5 000 000 chaque année pour une femme sous contraceptif oral.

Les pilules contenant des progestatifs de 1ère et 2ème génération semblent augmenter le risque de caillot d’un facteur 2 : il passe de 1/10 000 à 2/10 000 chaque année par rapport aux non-utilisatrices de contraceptif oral. Ce risque est augmenté par les autres facteurs de risque comme l’obésité ou le tabagisme.
Nous savons depuis longtemps que les promesses des pilules de 3ème génération n’ont pas été tenues : rien ne prouve qu’elles diminuent ce risque comme on a tenté de nous le faire croire lors de leur lancement. Bien au contraire, elles semblent le multiplier par deux, le faisant passer à 4/10 000 chaque année.
Je dis "semblent" car nous n’avons pas de preuve formelle : lorsque nous comparons la fréquence des accidents chez les femmes sous pilules de 2ème ou 3ème génération [Je parle de "pilule de 3ème génération par abus de langage et pour simplifier. Je devrais écrire à chaque fois "Pilule contenant un progestatif dit de 3ème génération"], nous ne pouvons pas être certains que ces femmes sont comparables, et que la différence observée dans la fréquence des accidents est uniquement due à la nature de la pilule. De même, les femmes qui prennent la pilule en général ne sont pas forcément comparables à celles qui ne la prennent pas.

Néanmoins, la convergence des travaux scientifiques allant dans ce sens et les précautions prises dans le traitement des résultats rendent cette augmentation de risque très probable.
Il n’est donc pas logique de prescrire en première intention une pilule contraceptive contenant un progestatif de 3ème génération. Le surcroît de risque n’est justifié par aucun élément scientifique en matière de meilleure tolérance attendue (prise de poids, migraines, acné). La réaction d’une femme prenant une pilule donnée est imprévisible.
La seule explication de l’usage massif de ces pilules de 3ème génération est l’intensité du marketing pharmaceutique auprès des médecins prescripteurs (visiteurs médicaux, formation sponsorisée, presse sponsorisée, congrès payés).
Il semble néanmoins possible de les essayer en deuxième intention, chez une femme qui tolère mal les contraceptifs de 1ère et 2ème génération, et qui est informée du surcroît de risque qui les accompagne. De la même façon, une femme qui démarre une contraception orale, quelle qu’en soit la nature, doit être informée qu’elle augmente très probablement son risque d’accident vasculaire.
Les médecins qui sont habitués à se protéger de la désinformation entretenue par le marketing pharmaceutique et ses "experts" prescrivent en première intention des pilules de 1ère/2ème génération depuis 2001, date d’une alerte internationale reprise par la revue Prescrire et les autres revues ou organismes de formation indépendants.
Ce qui est étonnant, c’est que ces pilules de 3ème génération soient encore remboursées 10 ans après, et que la décision ministérielle récente repousse à septembre 2013 l’arrêt de leur remboursement.
Voici la liste des contracteptifs oraux dits de 3ème génération et commercialisés en France. Ceux au norgestimate sont mentionnés, mais nous n’avons pas de données scientifiques sur les risques spécifiques liés à ce produit.

Contraceptifs contenant du désogestrel
  • CERAZETTE
  • DESOBEL générique
  • DÉSOGESTREL RATIOPHARM générique
  • DÉSOGESTREL/ÉTHINYLESTRADIOL BIOGARAN générique
  • MERCILON
  • VARNOLINE
  • VARNOLINE CONTINU

Contraceptifs contenant du gestodène
  • CARLIN générique
  • EDENELLE générique
  • EFEZIAL générique
  • FELIXITA générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL ACTAVIS générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL ARROW générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL BIOGARAN 60 μg/15 μg générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL BIOGARAN 75 μg/20 μget 75 μg/30 μg générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL EG générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL RANBAXY générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL RATIOPHARM générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL SANDOZ générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL TEVA générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL WINTHROP générique
  • GESTODÈNE/ÉTHINYLESTRADIOL ZYDUS générique
  • HARMONET
  • MELIANE
  • MELODIA
  • MINESSE
  • MINULET
  • MONEVA
  • OPTINESSE générique
  • PERLÉANE générique
  • PHAEVA
  • SYLVIANE générique

Contraceptifs oraux contenant du Norgestimate
  • CILEST
  • EFFIPREV
  • TRIAFEMI
  • TRICILEST

Enfin, les pilules contenant de la drospirénone (4ème génération) semblent exposer à un risque encore plus important que celle de 3ème génération. Il en est de même pour les traitements de l’acné contenant de la cyprotérone (Diane 35 et génériques souvent utilisés comme contraceptifs.). On parlait déjà de Diane 35 sur Atoute en 2004.
Je ne parle dans ce billet que des pilules associant un progestatif avec un estrogène de synthèse. Les données sur les pilules contenant uniquement un progestatif ou associant un progestatif avec de l’estrogène naturel sont insuffisantes pour apprécier le risque auquel elles exposent.
En pratique, comme l’a recommandé la Haute Autorité de Santé, il n’est pas nécessaire d’arrêter en urgence une pilule de 3ème génération bien supportée, mais il peut être utile d’en parler à son médecin lors de son renouvellement. En effet, les accidents apparaissent généralement en début de traitement, et les accidents graves et irréversibles sont rarissimes. À chaque femme de faire son choix, un choix éclairé par ces informations et celles fournies par son médecin.


Source atoute.org